Quelles normes mon coffre-fort doit-il respecter ?

Armoire forte

La sécurité est ce que recherche chaque personne surtout en ce moment. Que ce soit à la maison ou également au travail, chaque personne possède des documents ou des objets de valeurs qu’il doit absolument protéger. Dans ce cas, avoir un dispositif de sécurité bien équipé est nécessaire. Le coffre-fort ainsi que l’armoire forte en sont des exemples parfaits. De plus en plus d’entreprises produisent actuellement des modèles différents afin de satisfaire les besoins de chacun en matière de protection. Savoir comment choisir le bon peut cependant être assez compliqué surtout si c’est la première fois que vous avez recours à ce genre d’outil. Découvrir les normes et certifications pour un coffre-fort de qualité est par conséquent nécessaire.

Normes qui concernent le forçage

Les coffres-forts figurent actuellement parmi les solutions de sécurité les plus efficaces https://www.hartmann-tresore.fr/ pour protéger les objets qui sont précieux à vos yeux. Au-delà de 50 litres, le coffre-fort est appelé armoire forte. Un dispositif de ce genre doit par ailleurs toujours passer diverses phases de test afin d’obtenir les certifications nécessaires que chaque client doit absolument vérifier avant de faire son achat. Les normes qui concernent le forçage figurent actuellement parmi les plus importantes. Cela concerne aussi bien le système de fermeture de votre coffre-fort que son armature en général. Un forçage par le biais d’un marteau piqueur est l’un des tests qu’il faut faire passer à chaque modèle de coffre. La certification A2P est attribuée aux coffres qui ont pu réussir le test. Dans le même genre, la certification VDS est l’équivalent A2P pour les coffres allemands. Le niveau de sécurité d’un coffre dépend par ailleurs de la norme qu’elle suit. La N 14450 S1, N 14450 S2 qui doivent être suivies selon la classe de votre coffre-fort. Plus la classe du coffre est élevée, plus son niveau de sécurité le sera également.

Normes sur la protection contre le feu

Actuellement, la plupart des maisons modernes sont équipées d’un système hydraulique qui se déclenche lorsqu’il y a du feu dans la maison. L’eau est cependant très néfaste pour les documents ou encore les composants électroniques. Disposer d’un coffre ignifuge ou également d’une armoire forte ignifuge est dans ce genre de situation préférable. Les composants électroniques tels que les disques durs sont généralement utilisés lors des tests contre le feu. Plusieurs normes ont été établies dans ce genre de situation. La EN 1047-1 attestent par exemple que le coffre a protégé son contenu jusqu’à une température de 1090 dégrés. Dans le même genre, la norme UL 72 concerne les coffres qui peuvent protéger leurs contenues jusqu’à 1000 dégrés. Cette norme est également associée à un test de chute de 9,15 m de hauteur. De même, il est bon de signaler que les coffres ou armoires fortes qui ont respecté ces normes disposent d’un système de refroidissement inclus dans leurs fonctionnements.

Norme concernant la protection contre l’inondation

L’eau peut aussi être très néfaste pour le contenu de votre coffre de sécurité ou de votre armoire forte. En ce jour, la norme ETL est la seule qui régit la protection contre l’eau du contenu d’un matériel de ce type. Durant le test d’étanchéité, le coffre en question est immergé intégralement sous 5 cm d’eau durant une heure. Il faudra par la suite vérifier que seules quelques gouttes ont pu réussir à pénétrer à l’intérieur du coffre afin de valider le test. Cette norme est parfois associée à la UL 72 qui concerne la résistance au feu et à la chute. Depuis quelques temps, certains concepteurs ont pu rehausser le niveau de résistance à l’eau des coffres-forts qu’ils produisent. Dans ce cas, ces derniers doivent préciser les conditions des tests qu’ils ont fait passer à leurs produits. En effet, certains coffres-forts ont pu rester étanches jusqu’à 4 heures d’immersion à 3 m sous l’eau.

Norme sur la résistance en générale

La résistance du coffre en générale est habituellement résumée sur une petite plaque qui est située à l’intérieur de votre matériel. La norme EN 1143-1 est celle qui regroupe en quelque sorte la résistance d’un coffre de sécurité. Qu’il s’agisse d’une armoire forte ou de coffre-fort, ce genre de matériel est classé en huit catégories. Parmi eux, la classe O E, I E, II E jusqu’à VI E. chaque classe correspond à une valeur bien précise que votre assurance peut couvrir. Il s’agit en fait de l’estimation du contenu de votre coffre. Plus la classe est élevée, plus la valeur de l’assurance sera également élevée. Dans cet ordre, un coffre de classe 0 E à par exemple assurable de 8 00 € tandis que le montant d’un coffre de classe VI E peut atteindre jusqu’à 300 000 €. Dans ce genre de situation, le plus important est dans tous les cas de choisir une marque de qualité qui dispose de service après-vente convenable.

Installation et label

L’installation de n’importe quel dispositif de sécurité doit toujours être exécutée par un technicien agréé en la matière. Dans cet ordre, il faut savoir que certains coffres-forts doivent être installés durant la construction de la maison. De même, l’utilisation du béton armé est dans la plupart des cas une norme qu’il faut respecter. De manière générale, un coffre qui pèse moins d’une tonne doit impérativement être fixé aux sols et parfois sur un mur pour pouvoir être conforme aux normes modernes. Dans le même contexte, il ne faut pas oublier que toutes les maisons d’assurances étudient le dossier de chacun de leur client. En fonction de leur situation, les assureurs peuvent par conséquent augmenter ou également diminuer la couverture de votre coffre-fort. Afin de faciliter votre choix, tenir compte des labels de qualité déposés sur le coffre peut vous être particulièrement utile. Parmi les plus importantes, le label SP pour les coffres produits en Suède suit la norme NT FIRE qui atteste que le produit est ignifuge. Aussi, le lBMB d’origine allemande suit la norme 1041-1 assurent également que votre coffre résiste au feu. Toujours dans cet ordre, le label LPCB qui suit la norme LPCB en Angleterre concerne la résistance à l’effraction du coffre. Enfin, il faut garder à l’esprit qu’un coffre-fort ou armoire forte ne sont pas suffisants pour protéger au maximum vos objets de valeurs. Pensez de ce fait à installer d’autres systèmes de sécurité tels que les alarmes, les caméras de surveillance ou également à recourir aux services d’un gardien.

Quel est le système d’alarme le plus adapté ?
Examinons les serrures.