Quel type de sécurité choisir sur un site ERP (établissement recevant du public) ?

Les ERP ou établissements recevant du public sont, comme leur nom l’indique, des établissements qui reçoivent des personnes de l’extérieur. En général, ils sont classés selon leur capacité et leur activité. Ces bâtiments sont également soumis à différentes réglementations et à des normes d’accessibilité.

Les obligations et règles de sécurité pour ERP

Un établissement recevant du public est soumis à des obligations et des règles de sécurité contre les incendies surtout. Celles-ci s’imposent dès la construction et durant l’exploitation. Tous les ERP, quels qu’ils soient sont concernés par ces obligations. Cependant, les règles de sécurité pour site ERP varient en fonction de la catégorie du bâtiment.

Durant sa conception, un ERP doit respecter des normes incendie en matière de sécurité. Alors, il est très important de prévoir et de minimiser les risques. De plus, il faut alerter les occupants en cas de sinistre ou de feu. Aussi, on doit favoriser leur évacuation et alerter les secours pour qu’ils interviennent plus facilement.

Indispensable dans les ERP : alarme et plan d’évacuation

En plus de la réglementation sécurité pour site ERP du type incendie, un dispositif de surveillance, d’alarme ainsi que des équipements de secours contre les risques d’incendie sont obligatoires pour ce genre de bâtiment. Tout cela doit être proportionnel à la taille de l’établissement. Il faut entre autres un extincteur pour un local d’environ 250 m².

Un plan d’évacuation des locaux en cas d’incendie est également indispensable dans un ERP. Il doit être affiché avec les consignes de sécurité et se trouver dans chaque cage d’escalier, les salles de pauses, les vestiaires et toute salle qui peut contenir plus de 5 personnes.

Le registre de sécurité

Les consignes de sécurité pour site ERP établies en cas de sinistre ou d’incendie prennent en compte divers types de handicap. Un registre de sécurité doit indiquer l’identité de l’entreprise et les informations relatives à la sécurité du bâtiment. Il contient notamment les dates des différents contrôles et vérifications, plus les observations au moment où l’incident a eu lieu. On y trouve également les dates des travaux d’aménagement, les diverses transformations et leur nature, les noms des entrepreneurs…

Ce registre de sécurité est tenu à la disposition de l’administration et peut servir aux experts si jamais un sinistre ou un incendie survient. Ainsi, ces derniers peuvent vérifier le niveau de sécurité du bâtiment. Le respect des normes ERP est essentiel. Le non-respect de ces réglementations peut en effet entraîner plusieurs sanctions comme la fermeture temporaire ou définitive de l’établissement, une amende considérable, une peine d’emprisonnement, etc.

Quelles sont les missions principales d’un rondier dans un chantier ?
Dans quel cas peut-on faire appel à un garde du corps ?